9 conseils pour réussir ses photos d’intérieur

9 conseils pour réussir ses photos d’intérieur

Je vous donne mes conseils afin de réussir ses photographies d'intérieur et de mieux comprendre ses choix et les possibilités.

9 conseils pour réussir ses photos d’intérieur

 

 

En règle générale, dans le milieu artistique, que ce soit en photographie ou même au cinéma, les conditions de réalisations, les imprévus et votre capacité d’adaptation vont avoir un impact direct sur le résultat de vos oeuvres. Ce qui fait toute la richesse de nos images quand nous partons avec notre boitier, quelques idées en tête mais rien d’arrêté… Dans le cadre d’un reportage ou d’une commande bien précise voir même chartée, il est important de laisser le minimum de place aux imprévus et d’optimiser son matériel, ses connaissances et les conditions de prises de vue.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour maitriser et réussir ses photos d’intérieur? 

Voici 9 points qui pour moi offrent une bonne base pour commencer…

#1 Faites entrer la lumière

« Photographie : Procédé permettant d’enregistrer, à l’aide de la lumière […] l’image d’un objet. » C’est surement une évidence pour beaucoup mais il important de le dire, la lumière est la base de la photographie. Organisez votre shooting en fonction de l’orientation des pièces que vous souhaitez prendre en photo et le rendu sera optimal. Un autre avantage, et pas des moindres, les images nécessiterons moins de temps de retouche en post traitement! Il existes des applications qui vous permettent de connaitre les informations nécessaires en entrant l’adresse de votre reportage ou en vous géo localisant. Ainsi vous aurez connaissance de l’heure de levé et couché du soleil, son orientation et sa hauteur dans le ciel. Tout cela en fonction de la date choisie au préalable ! 

Voici celle que j’utilise : « The Photographes Ephemeris » à 21€99

Mais quelle est la bonne orientation alors? 

Cela va dépendre du temps qu’il fait. Lors d’un ciel ensoleillé, personnellement, j’ai une préférence pour le moment où le soleil vient longer le côté où se situe les ouvertures. Ainsi la lumière entre sans venir nous éblouir en se reflétant sur certaines surfaces. Par contre, si le temps est maussade, je le laisserai venir perpendiculaire aux ouvertures pour avoir malgré tout un bon éclairage naturel. Mais nous n’avons pas toujours le choix, il faut donc savoir aussi s’adapter !

En revanche, à contre jour (soleil perpendiculaire aux ouverture mais à l’opposé) cela créé un halo assez important autour des fenêtres. L’utilisation de flash sera d’une grande aide !

#2 Home Staging

Who that? Vous connaissez surement le sens de « home staging »  pour la vente d’un bien immobilier 😉 Là il s’agira, dans le même sens, d’homogénéiser et de styliser l’espace. Rangez également ce qui gêne votre oeil. Pour ma part je privilégie les matériaux nobles et exit le plastique ! Nous pouvons jouer également avec des pointes de couleurs ou au contraire rester dans les mêmes tons. Faites ce qui vous plait et surtout faites vous confiance, normalement le rendu devrait être à la hauteur! En photographie d’espaces, faites attention à ce qu’il n’y ai pas d’objets trop près en premier plan, cela donnerait un effet inesthétique… 

#3 Être à la hauteur

Existe-il une hauteur idéale pour vos cadrages? Quand vous prenez votre boitier en main et que vous réalisez votre composition, vous devriez naturellement le positionner à la bonne hauteur  pour un rendu tel que vous le concevez. Mais il y a quelques règles à garder en tête pour mieux comprendre les différents effets selon la hauteur choisie. Trop de plafond ou trop de sol? Faites le test, si vous souhaitez photographier une pièce dans un appartement récent (2m40 de plafond) et que vous vous mettez à une hauteur de 1m20, le rendu sera équilibré entre sol et plafond alors que dans un immeuble haussmannien on aura l’impression d’avoir beaucoup plus de sol. Il faudra alors passer à une hauteur de 1m40 pour homogénéiser et inversement ! Exception pour les chambres et les salles de bain pour lesquels il est préférable de rester à 1m20-1m10 car tout se passe la plupart du temps sur la partie basse. En photographie de mobilier et de décoration, il est conseillé de se placer entre 20 et 40cm au dessus du premier « meuble » situé devant vous ce qui apportera une dynamique à votre image et un effet plus intimiste.

#4 La confiance n’exclue pas le contrôle

Cela paraît simple comme ça, cependant, selon le contexte dans lequel nous nous situons il est facile d’oublier cette petite étape : Vérifier notre photo sur notre boitier ! L’heure, la lumière les rendez-vous… autant d’éléments qui vont réduire considérablement notre temps de shooting. Mais il serait dommage de se retrouver avec un cadrage bien réalisé, une magnifique lumière et une image pas tout à fait nette :-/ Il est crucial de prendre le temps de vérifier et zoomer sur son image et éviter ainsi quelques impondérables.

#5 Tournez et observez

Nous voyons une scène, elle nous plait. Mais serait-elle pas plus appréciable d’un autre point de vue? Prenez n’importe quel objet, posez-le sur la table et tournez autour. Vous verrez que la lumière et les volumes ne le présentent pas de la même manière selon l’angle de vue. Il en est de même pour les espaces. C’est en vous imprégnant de la pièce et en vous appropriant chacun de ses recoins que vous pourrez choisir le meilleur angle de vue, soit, celui qui vous attire le plus. Même si certaines personnes sont capable de se projeter en un seul coup d’oeil, sans même se déplacer, il est préférable de s’assurer de toutes les possibilités.

#6 Une hésitation, 2 solutions 

Je fais parti de ces personnes qui ont le choix difficile. Apple? PC? J’ai pris les deux! Chien? Chat? Oscar et Milo jouent ensemble à l’instant où je vous écris. C’est une lutte permanente entre moi et moi 😉 Lors d’une commande, il faut être efficace ! Donc si vous hésitez entre deux cadrages, ne choisissez pas ! Verticale? horizontale? Faites les deux. Vous perdrez surement 5min mais vous ferez votre choix sereinement à la maison ou, votre client le fera pour vous. 

#7 La focale idéale

Le choix de différentes focales vous permet de réaliser certains effets sur vos prises de vue. Vous pouvez ainsi éloigner ou rapprocher un arrière plan. Je m’explique : Si vous souhaitez photographier un immeuble mais que celui-ci est entouré d’éléments que vous trouvez inesthétiques, il faudra alors vous rapprocher du sujet pour ensuite utiliser une focale plus courte. Ainsi, tout ce qui l’entour paraitra loin derrière. Si au contraire, vous avez par exemple une chaine de montagne juste derrière, il sera utile de vous éloigner pour venir zoomer cette fois-ci sur votre sujet. L’arrière plan paraitra beaucoup plus proche. Il en va de même en photographie d’intérieur, si je reprends l’exemple de pièces en enfilades, cela vous permet de resserrer les plans et de rapprocher la dernière pièce. Ce qui rendra également votre image plus qualitative, moins « fouillis “. Si je passe de 16mm à 24mm vous donnerez plus de « prestance » à votre image. 

#8 Attention aux déformations

Je vous parlais, un peu plus haut, d’exclure les objets en premier plan sur les photographies d’espaces, hormis pour un effet particulier désiré. Car un objet ou même un mobilier aura tendance à se déformer quand il se trouve au abords de votre image si vous shootez en “grand angle”. Pour palier à cela, vous pouvez soit simplement le retirer dans le cas où il n’est pas trés important ou le déplacer pour qu’il ne paraisse plus déformé si c’est un élément clefs de votre composition. Dans le cas d’un luminaire, deux solutions, modifier votre cadrage ou le retirer en post traitement.

#9 Un ou deux points de fuites?

Cadrage d’angle ou de face? Nous pouvons le dire, Instagram a révolutionné le monde de la photographie, de part son accessibilité et sa simplicité. Ce réseau social pèse lourd sur les nouvelles tendances. Avec sa présentation en « triptyque » Instagram à valorisé la photographie à un seul point de fuite (prise de face), cela va donner un coté plus qualitatif et artistique. Prenez les couvertures de magazines spécialisés en décoration, aujourd’hui les photographies sont toutes prises en ce sens. En revanche, le cadrage à deux points de fuite (prise d’un angle) sera plus dynamique et permettra d’avoir un meilleur visuel pour « expliquer l’espace » grâce à ses perspectives. C’est à vous qu’appartient de faire ce choix, selon vos envies et l’utilisation de vos images. 

 

 

Ces conseils fonctionnent en règle générale pour la photographie d’intérieur mais prennent un degré d’importance différent selon le domaine dans lequel nous nous situons : «c.f : Initiation à la photographie d’intérieurs » . Ce sont des règles à garder en tête mais elles ne doivent en aucun cas devenir des barrières à votre créativité. 

Share post:

  • /

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *